lapin
NAC

Alimentation de lapin : la bonne manière de le nourrir correctement !

Adopter un animal de compagnie implique de nombreuses missions. Le nourrir convenable en fait partie. Chaque animal élevé en captivité doit suivre un régime alimentaire spécifique. Le lapin fait partie du lot des animaux domestiques qui doivent avoir une alimentation bien surveillée. En effet, l’état de santé du lapin est fortement lié à son mode d’alimentation. Si bien que si vous élevez ce type d’animal, la manière de le nourrir doit suivre quelques règles. Détails !

Avec quoi faut-il nourrir le lapin ?

Le lapin est plus connu comme un animal herbivore. En pleine nature, il se nourrit essentiellement des herbes, des feuilles, des bourgeons et aussi des écorces. Mis à part ces nourritures, son alimentation se base également sur d’autres végétaux naturels. Les légumes du potager comme les navets, les céleris, les carottes peuvent aussi faire partie du régime alimentaire du lapin. Il est aussi possible de lui donner du foin associé à des granulés. Afin que cet animal soit en pleine forme, un régime végétarien est primordial. C’est pourquoi il faut privilégier des nourritures qui ne sortent pas de son répertoire alimentaire. Évitez les biscuits, les bonbons, les pâtisseries, les desserts… Toutes formes de sucreries ne sont pas recommandées pour un lapin. À noter que le régime alimentaire de cet animal dépend énormément de la saison. En automne et printemps, les légumes qui sont récoltés du potager sont parfaits. Tandis qu’en hiver, le propriétaire de l’animal peut lui donner du son, de l’orge ou de l’avoine. Toutefois, lorsque vous changez son mode d’alimentation, veillez à éviter la brusquerie. Mieux vaut introduire tout doucement des nouveaux aliments dans son régime quotidien ! Il ne faut pas modifier son régime alimentaire du jour au lendemain. Cela implique des conséquences graves sur sa digestion et sa santé.

Comment donner de la nourriture au lapin ?

Lorsque vous assurez l’alimentation d’un lapin, il ne faut pas lui donner sans préparation. Pour les personnes, elles ont besoin de préparation culinaire avant de manger. C’est également le même cas pour les lapins. D’abord, il est essentiel de consacrer du temps pour effectuer un fourrage parfaitement vert et sec. En effet, le fourrage d’herbes comprend une grande majorité des nourritures prises par un lapin. Par la suite, quand vous donnez des légumes à l’animal, il faut les découper en morceaux. Privilégiez des petites coupes pour les carottes et autres aliments venant du potager ! Cette action facilite ainsi la mastication des lapins. Enfin, côté granulés, le choix de ces nourritures pour animal doit être réalisé avec soin. Préférez toujours les granulés comprenant du maïs, du tournesol, du blé ou de l’orge. Ils sont plus appropriés pour des lapins. En effet, vous pouvez retrouver différentes variétés de granulés sur le marché. Mais, évitez de prendre les produits fabriqués avec de la farine pour votre lapin ! Pour finir, il est important de prendre toujours ses précautions lorsque vous choisissez d’acheter des croquettes destinées aux lapins. Vérifiez que les produits sont conçus avec des matières premières naturelles et que la date de péremption est encore loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *